Electricite perrier
Publié le 10 Janvier 2020 à 19h08 - 295 hits

Les différentes aides offertes par l'État pour l'achat d'une voiture électrique

L’achat d’un véhicule électrique représente un placement assez conséquent. Cela inclut le prix initial du véhicule, celui de la batterie ou encore celui associé à la conduite quotidienne. Si l’investissement nécessaire à l’utilisation d’un véhicule électrique est trois fois moins onéreux que celui associé à un engin diesel ou essence, il est à noter cependant qu’il contient un surcoût avoisinant les 50%. Le batterie, que ce soit pour une voiture neuve ou d’occasion, génère également un coût assez conséquent.

Cependant, le prix d’un véhicule électrique peut être rabaissé à travers d’aides offertes par le gouvernement qui cherchent à encourager l’utilisation de voitures électriques. Le site de glinche automobiles vous aide à faire un gros plan sur les différents outils à connaître.

Bonus écologique

Le bonus écologique a été introduite afin de promouvoir la vente de véhicules électriques. Cette mesure représente une prime pour l’acquisition d’un véhicule électrique. Ce support, payé par le gouvernement, est rattaché à l’acquisition d’un véhicule neuf et possédant un taux d’émission de CO2 de maximum 20 g/km. Il inclut aussi la location à long terme avec une option d’achat supérieure à deux années. La somme de ce bonus représente près de 27% du prix d’acquisition du véhicule électrique. Ce taux est plafonné à 6000 €.

Le super bonus écologique

Le superbonus écologique, ou prime à la conversion, demeure éligible dès la mise à la casse de votre précédente voiture diesel ou essence, et ce avant l’achat d’une voiture électrique. Cette prime s’additionne au bonus écologique. Afin d’en profiter, la valeur net de votre véhicule électrique ne doit pas être supérieure à 60 000 €. Ce total inclut les frais associés à l’achat de la batterie ou de sa location.

Les aides régionales et départementales

Les aides régionales et départementales pour l’acquisition d’un véhicule électrique, restent disponibles dans plusieurs régions. Elles s’ajoutent au bonus écologique et au superbonus. L’une de ces formes les plus populaires est l’exemption partielle ou totale de la taxe régionale du certificat d’immatriculation

Un désir de discussion, intervenez concernant notre article.

Les publications similaires de "Conseils"

  1. 25 Janv. 2018L'énergie solaire peut-elle remplacer l'énergie nucléaire ?1926 hits